Le Printemps de la traduction

Pendant trois jours du 11 au 14 juin, l’ATLAS, Association pour la promotion de la traduction littéraire, proposait une série de manifestations pour favoriser les échanges entre lecteurs et traducteurs. Conférences, rencontres-débats, joutes de traduction se sont déroulées dans 10 lieux de la capitale. Un pique-nique littéraire a clos les festivités à Gif-sur-Yvette qui accueille depuis 2 ans le festival Vo-Vf, la parole aux traducteurs. 

EncresFraîches5

Encres fraîches à la Maison de la poésie. Restitution du travail de six jeunes traducteurs franco-brésiliens après une résidence au Collège International des Traducteurs Littéraire d’Arles

Parmi les nombreuses manifestations au programme de ce Printemps de la traduction : Sept rencontres dans les librairies partenaires avec des traducteurs, six ateliers de traduction dans cinq langues, dont deux ouverts au public, une lecture du Pierre Ménard, auteur du « Quichotte » de Jorge Luis Borges, traduit par Paul Verdevoye, un échange de livres sur la pelouse du parc de Gif-sur-Yvette, entre autres propositions pour aller à la rencontre des traducteurs, ces « auteurs derrière l’auteur ».

 JYMasson

Conférence inaugurale de Jean-Yves Masson à la Maison de la poésie sur le statut du traducteur dans l’histoire de la traduction littéraire.

Lire

 Agnès Desarthe

Joute de traduction entre Mathilde Bouhon et Cécile Dutheil de la Rochère animée par Agnès Desarthe à la SGDL.

Lire

 massa_cr_3

Rencontre avec Daniel Arsand, responsable des littératures étrangères chez Phébus, animée par Benoît Virot des Editions Le nouvel Attila, à la SGDL.

Lire

Ce contenu a été publié dans Actualité, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.